Jean Bouin : le dernier stade du mensonge

Serge Federbusch




Dans la longue liste des erreurs et gaspillages des mandatures de Delanoë, le scandale du stade Jean Bouin tient une place éminente dont nous avons fréquemment parlé.

Le nouvel équipement étant bientôt inauguré, la mairie et ses relais médiatiques lancent, comme à l'accoutumée, un blitzkrieg communicationnel.

Un article récent du Parisien a atteint des sommets dans le genre : ce sublime stade aurait remplacé une tribune vétuste et sans intérêt à un coût parfaitement maîtrisé pour la plus grande gloire du rugby.

Il sera donc plus que jamais nécessaire de rappeler que cet équipement totalement inutile, au regard de la quinzaine de rencontres annuelles qu'il va abriter et de l'existence parfaitement suffisante du stade Charléty a coûté, dans les seules délibérations le concernant directement 157 millions d'euros. Il a été construit grâce à la destruction d'une tribune Art déco de grande qualité architecturale et à l'arrachage de nombreux arbres sains.

Les sportifs scolaires et amateurs ont, par milliers, été délogés de leurs terrains de jeu et d'entraînement, souvent définitivement.

Toute cette opération a été montée pour satisfaire aux caprices de Max Guazzini, très proche ami de Delanoë et patron du Stade français, qui s'est pourtant fait débarquer peu après du fait des résultats catastrophiques de son équipe.

Quant à la cohabitation visuelle entre l'architecture brutaliste du Parc des Princes, le "nid d'abeille" de Rudy Ricciotti et l'immeuble du Corbusier tout à côté, les amoureux de Paris pourront rire des proclamations de beauté qui sortira des hauts-parleurs à propagande de la Voix de son Maire lors de la future inauguration.

Nid d'abeille ou coussin flottant ?
Nid d'abeille ou coussin flottant ?


Commentaires (7)
1. parisien le 21/08/2013 17:40
ni Nid d'abeille ou ni coussin flottant .
tout simplement une horreur de plus dans la capital avec en prime un mépris total envers les habitants de la capital
2. Brindille le 21/08/2013 20:49
A quoi sert un maire d'arrondissement, celui du 16è dans ce cas précis, puisqu'il n'a aucune possibilité d'intervenir dans le sens contraire du maire de Paris, tout puissant en son royaume ?
3. Philippe le 22/08/2013 08:26
Visiblement, l''auteur n''est jamais allé voir un match dans le nid à courant d''air qu''est Charlety. Pas plus qu''il n''est allé s''assoir dans les vétustes tribunes de l''ancien Jean Bouin les jours de pluie. Une image récente de JB aurait été bienvenue!
4. christian15e le 23/08/2013 22:21
On dirait plutôt une bouée de fessier anti-escares !
ça fait cher quand même ...
5. Maurice le 26/08/2013 09:07
Et dire que Delanoë et autres lécheurs de babouches, ont refusés qu'une nouvelle l’Église orthodoxe soit construite à Paris au prétexte qu'elle n’était pas belle ! Qu'elle défigurerait le quartier.
Lorsque l'on voit « ça » ! on a envie de se tenir les cotes !
Il faut avoir un culot d'enfer pour avoir refusé la construction de cette église orthodoxe, qui du point de vue religieux et architecturale représentait le voile de la vierge. Là, nous avons une grosse merde de chien malade vue qu'elle est blanche. Vite, faisons venir des moto-crotes pour nettoyer cette horreur !
6. expat le 26/08/2013 10:05
157 M d’études.... pour casser un quartier.
c'est l’équivalent de quoi ? 10 résidences étudiantes neuves ?
Autour du stade il y a quelques 7 ou 8 lycées et prépas dont les étudiants doivent louer des chambres de bonne de 9m2 pour 400 EUR / mois (et ça date....) quand ils le peuvent ou se taper 3h de transport pour les moins chanceux.

Certes le stade n’était pas flambant neuf mais comme beaucoup de lycéens, j'y ai pris mes cours de sport et je faisais parti du club d’athlétisme de Jean Bouin.

Je suis sidéré d"apprendre que les assoc sportives soient virées, et c'est pas non plus franchement l'esprit du rugby....

Les gens et disciplines sportives se croisaient...Le stade était accessible.
La ça va devenir un parc des princes bis, bien ferme, et qui attire des foules moins sympathiques que les étudiants préparant leur bac.

Encore un grande idée, certainement sortie d'une antichambre cossue ou le thé est servi avec des liasses de billets au lieu de sablés.
7. parisien le 27/08/2013 20:56
au vue de la faillite architectural de cette municipalité , il ne reste plus qu'a faire ce qu'il faut en 2014 pour éviter d'autres gabegie de ce genre dans le futur .

vade é retro PS
Nouveau commentaire :