L’autoportrait du maître

Serge Federbusch


Nu et dangereux ...


Nouveau commentaire :